Historique

Historique de l’Association des Résidents du Grand lac Nominingue

 

Bien peu d’associations environnementales peuvent se vanter d’avoir près de 50 ans d’histoire.

C’est pourtant le cas de notre association et nous pouvons nous en enorgueillir.

C’est en effet en 1971 que différentes personnes ont décidé de se rallier dans le but de former un comité pour veiller à la protection de notre lac. On se souviendra que le développement du camping de Ste Véronique suscitait à ce moment beaucoup d’inquiétude quant à ses possibles répercussions environnementales.

Une première rencontre s’est tenue à l’été 1971 chez M. Jean-Marie Lalonde à Bellerive et        réunissait une quinzaine de personnes qui ont élu un premier conseil d’administration. Les neuf membres initiateurs de ce conseil étaient M. Bernard Adam, président, M. Hubert Maranda, M. François Bengle, M. Guy Lalande, M. Claude Landry *, M. Jacques Cartier, M. Claude Poirier, M. Pierre Gratton et Mme. Marthe Richer, secrétaire.

La première Constitution (statuts et règlements) du « Comité de citoyens de Nominingue », comme on appelait alors le regroupement, a été adoptée par l’assemblée générale des membres le 1er septembre !973.

L’Association a évolué durant les quinze années suivantes sous la responsabilité de deux conseils d’administration. M. Guy Lalande a assuré la présidence de l’Association jusqu’au début des années 1980 avant d’être lui-même suivi par M. Pierre Gratton. Après une longue période de grande activité, l’Association en est venue à connaître à ce moment une certaine accalmie.

L’année 1987 a marqué un tournant décisif dans l’histoire de l’Association alors que Messieurs Rivest, Marleau et Lalande, entre autres, ont cherché à insuffler un nouveau dynamisme à notre organisme pour s’assurer de bien faire entendre la voix des résidents, notamment à l’égard des discussions en cours à ce moment sur les possibilités de changements des règlements de zonage. Un nouvel exécutif a alors été constitué autour de M. Roger Rivest qui a présidé le conseil durant deux ans.

Les efforts de ce groupe ont porté fruit et ont contribué à ce que l’Association redevienne un moyen de pression efficace et particulièrement représentatif. Plus de 250 membres assistaient à la réunion de septembre 1987 et l’Association comptait plus de 450 membres l’année suivante.

Depuis cette déterminante étape et jusqu’à ce jour, l’Association a toujours maintenu son dynamisme et a continué à s’impliquer activement. Différents conseils d’administration se sont évidemment succédés au cours de toutes ces années et ce, sous la gouverne de divers présidents dont M. Wilfrid Marleau qui a été en titre durant 12 ans et ensuite, pour des mandats plus ou moins longs, M. Guy Lalande, M. Robert Lajeunesse, Mme Rita Péloquin, M. André Pelletier, M. Benoit Gratton, M.Pierre-André De Guire, M. Robert Allard et Mme France Lafleur, actuellement en poste. Tous ces bénévoles ont toujours été animés de la même volonté sincère de conserver à notre regroupement sa représentativité et son implication active dans le milieu. En évoluant au gré des préoccupations du moment, les différents exécutifs ont cherché à demeurer à l’écoute des membres et à l’affût des dossiers qui pourraient avoir une incidence tant au niveau environnemental qu’en rapport avec la qualité de vie des résidents.

 

Notre « Association des Résidents du Grand Lac Nominingue » s’appuie sur une longue et riche expérience qui lui a non seulement valu d’acquérir une solide réputation, mais qui lui a surtout permis de largement contribuer, par sa vigilance, son dynamisme et ses diverses initiatives, à la protection de notre lac et de notre qualité de vie.

 

 

 

*Il est intéressant de rappeler que le logo de notre Association date de ce moment et qu’il est l’œuvre de la fille de M. Landry.